French (Fr)English (United Kingdom)

Valladont au sommet du tir à l’arc mondial

Ce dimanche Jean-Charles Valladont a décroché l’or en individuel et l’argent en mixte à Antalya en Turquie à l’occasion de la deuxième manche de la Coupe du monde. Une victoire qui permet au Nîmois de devenir le nouveau n°1 mondial de la discipline.

Une journée dont il se souviendra sûrement longtemps. À 28 ans Jean-Charles Valladont s’est offert la deuxième victoire individuelle en Coupe du monde de sa carrière. Mais surtout le Nîmois accède au titre convoité de n°1 mondial.


Une finale en or

Une finale entre deux archers qui se connaissent par cœur, d’un côté Jean-Charles Valladont et de l’autre l’Américain Brady Ellison. Deux tireurs au même état d’esprit.

Le match était de très haut niveau, Valladont remporte les deux premiers sets d’un petit point à chaque fois (29 à 28). Dans le troisième set, le vent est venu légèrement perturber les deux hommes. Ellison a saisi sa chance pour revenir à 4 -2. Toujours en position de force dans ce quatrième set, le Français a maintenu la pression sur l’Américain jusqu’à le pousser à la faute. Le Nîmois n’avait plus qu’a réaliser un jaune pour l’emporter et termine par un dix, synonyme de victoire.

La dernière victoire de Jean-Charles en Coupe du monde remontait à 2015 lors d’une étape à Wroclaw en Pologne. Cette première place en Turquie permet au Français d’assurer sauf retournement de situation sa qualification pour la Finale de la Coupe du monde à Rome en septembre. Une épreuve qui regroupe les huit meilleurs archers de l’année.


Le double mixte en argent

Un match serré entre les deux équipes avec un premier set à égalité entre la France et leur adversaire. Dans le deuxième set, la Chine Taipei a profité des erreurs françaises pour prendre l’avantage 3 sets à 1 avant que Jean-Charles Valladont et Audrey Adiceom ne reviennent à égalité 3 sets partout. Dans le quatrième set, décisif pour la victoire, les Bleus ont tenu avant de céder sur les deux dernières flèches et laisser filer la victoire.

Au final, les Français récoltent une médaille d’argent, le meilleur résultat jamais obtenu dans l’épreuve de mixte arc classique en Coupe du monde.

Hasard du calendrier, deux jours plus tôt, vendredi 9 juin, le Comité International Olympique a annoncé l’entrée de cette épreuve mixte au programme olympique. À partir des JO de Tokyo en 2020, le tir à l’arc disposera d’une cinquième chance de médaille après l’épreuve individuelle hommes, femmes, par équipes hommes, femmes, et désormais le double mixte.

 

Jean-Charles Valladont :
« Aujourd’hui, je n’avais pas de pression, il y avait deux finales à tirer et j’étais assez confiant.

En individuel, je sais ce que j’ai à faire, je suis confiant. Je commence à avoir un certain nombre de finales derrière moi donc le stress je le gère beaucoup mieux. Brady Ellison est un archer que je connais très bien. Parfois il gagne et des fois c’est moi. Aujourd’hui j’étais le meilleur et j’ai gagné.
Le mixte m’a permis de prendre un peu la température du terrain des finales mais Brady aussi avait disputé une finale en mixte donc nous étions à armes égales.

N°1 mondial, c’est génial, j’arrive au niveau de Lionel Torres (dernier Français n°1 mondial) sur un cv ça rend bien. Après tout le monde sait ce que je pense, le classement mondial n’est pas le plus important. Ce que je veux c’est surtout gagner des compétitions, monter sur le podium et entendre la Marseillaise comme aujourd’hui. C’est important pour le tir à l’arc français ça donne une référence.

Il y a un très bon groupe en ce moment avec Thomas Chirault et Thomas Antoine qui font des résultats. Tout ce que je souhaite c’est retrouver cette équipe de France d’il y a quelques années où on jouait les podiums mondiaux.

En mixte, Audrey Adiceom disputait sa première grosse finale. On était tous les deux un peu tendus. On fait une deuxième place en perdant la dernière volée. Ça reste quand même une médaille d’argent et on est satisfaits. »

 

D1 - Carton Plein pour les féminines

Emmenées par Mélanie Gaubil au top de sa forme, les nîmoises ont réalisés un parcours parfait. Elles remportent 5 matchs sur 5 et marquent 2 points de bonus sur les qualifications. Très motivées et appliquées, elles ne laissaient aucune chance à leurs 4 premiers adversaires 6/0 face à Pontoise, 6/0 face à Brignais, 6/2 face à Chambéry, 6/0 face à Balma. Seules les iséroises de Rives posèrent des problèmes aux Gardoises en les poussant jusqu’au barrage. Cette équipe de Nîmes version 2017 appliquée et sans complexe remporte ce barrage.

Au classement général avec 9 victoires en 10 matchs, la formation nîmoise est 2ème avec 4 pts de retard sur le leader mais 5 pts d’avance sur le 3ème, en position de se qualifier directement en ½ finales des plays off. Ce sera l’objectif de la 3ème journée de saison régulière en Juillet à Tours.

Avec 11 pts d’avance sur le 9ème, les gardoises sont d’ores et déjà qualifiées pour les Plays off.

 

Classement Général provisoire saison régulière :

1- Brienon Sur Armançon    26 pts

2- Nîmes                               22 pts

3- Tours/Saint Avertin          17 pts

4- Neuilly sur Marne             16 pts

8- Annemasse                      11 pts

Légende de gauche à droite: Amélie Communaudat, Mélanie Gaubil, Gabrielle Berdaguer, Mélina De Grandis et Lionel Allasio (coach)

 

Résultats mitigés pour les hommes

Pendant que le leader de l’équipe masculine, Jean Charles Valladont, remportait la 2ème manche de coupe du monde en Turquie ; l’équipe nîmoise privée de 3 éléments de son 4 majeur, luttait pour conserver une chance d’accéder aux plays off.

L’objectif pour Pierre Plihon et son équipe, était de se maintenir dans les 8 premiers du classement général avant la troisième et dernière journée de saison régulière. Avec 2 victoires en match sur 5 et 1 pt de bonus performance, le travail est fait mais ce fut laborieux. Nîmes s’incline 1/5 contre Perpignan, 3/5 face à Draveil et perd en barrage contre Mouans Sartoux. En revanche ils s’imposent face à Issy Les Moulineaux 6/2 et Saint Mard 6/2.

Au général Nîmes pointe à la 7ème place avec 12 pts, 2 petits points d’avance sur le 9ème. Avec leur équipe type, les gardois seront en mesure de défendre leur qualification pour les plays off lors de la dernière manche à St Avertin début juillet.

 

Classement Général provisoire saison régulière :

1- Nice                                   22 pts

2- Draveil                               22 pts

3- Rennes                             20 pts

4- Clermont Ferrand             15 pts

7- Nîmes                               12 pts

 

Prochaine Journée 9 & 10 Juillet 2017 à Tours/Saint Avertin

 

Reprise du championnat de France par équipe

Ce week-end 13 et 14 mai, les équipes hommes et femmes de l’Arc Club de Nîmes disputeront la première manche du championnat de France par équipe de clubs (D1) à Brienon/Armançon (Bourgogne).

Hommes – Championne de France en titre, l’équipe masculine attaque cette nouvelle saison avec une position de favorite. Voilà huit ans que les Nîmois figurent dans le top 4 du championnat de France et la série risque bien de continuer.

A Brienon l’équipe devra une nouvelle fois composer avec l’absence de son leader, le vice-champion olympique Jean-Charles Valladont en partance pour la première manche de la Coupe du Monde à Shanghai (Chine).

L’Arc Club de Nîmes pourra toutefois compter sur l’expérimenté Pierre Plihon et bénéficiera du retour de Thomas Berger. L’équipe sera complétée par deux jeunes archers, Quentin Soule et Johan Catois.

Femmes – Habituées aux saisons en deux temps et aux démarrages difficiles ces dernières années, l’équipe féminine compte bien vaincre le sort. Pour cela, les Nîmoises ont bénéficié à la rentrée de l’arrivée de Mélanie Gaubil, vice championne olympique de la jeunesse en 2014.

Avec Mélanie Gaubil, Amélie Communaudat, Gabrielle Berdaguer et Melina De Grandis, l’équipe de Lionel Allasio envisage sérieusement de renouer avec le haut tableau. La première manche fera figure de test pour ce groupe.

 

Le championnats de France D1

A l’issue de la saison régulière, les 8 premiers sont qualifiés pour les play off et jouent le titre de champion de France. Les équipes 9 à 16 tirent pour les play down et la relégation. A l’issue des play off, la première équipe est déclarée Championne de France. Les deux dernières équipes des plays down sont reléguées en division inférieure la saison suivante).

 

Prochaines étapes

-       Étape 2 : Boé (Agen), 10 et 11 juin 2017

-       Étape 3 : Saint Avertin (Tours), 8 et 9 juillet 2017

-       Championnat de France et finale : Riom (Clermont Ferrand), 9 et 10 septembre 2017

 

Valladont attendu à Shanghai

L’archer Nîmois Jean-Charles Valladont s’apprête à retrouver cette semaine à Shanghai (Chine) l’élite du tir à l’arc mondial. Il disputera du 17 au 21 mai la première manche de la Coupe du Monde Hyundai aux côtés de 306 athlètes dont pas moins de 22 médaillés olympiques.

Après neuf mois de pause et de saison en salle, Jean-Charles Valladont va renouer cette semaine avec la discipline qui l’a vue médaillée à Rio l’été dernier, le tir olympique.

Le nouveau chef de file du tir à l’arc français à plutôt bien négocié son après JO, une période souvent difficile pour les athlètes médaillés. Le Nîmois a réalisé une de ses meilleures saisons en salle cet hiver. Vainqueur dans son fief à Nîmes puis troisième lors de la finale de la Coupe du Monde Indoor à Las Vegas avant de finir sur une médaille de bronze lors des championnats d’Europe en salle à Vittel.

Avant Rio, il bénéficiait encore d’un relatif anonymat avec quelques podiums internationaux et une image d’outsider. Mais ses victoires successives au championnat d’Europe et aux Jeux Olympiques en 2016 font de lui un des hommes à abattre. Un statut que le Nîmois devra apprendre à gérer.

En plus de Jean-Charles Valladont, l’équipe de France arc classique hommes, sera composée de Thomas Antoine, Romain Fichet et Thomas Chirault. Une équipe presque entièrement renouvelée par rapport à l’an passée et surtout bien rajeunie avec une moyenne d’âge de moins de 21 ans pour les trois bleus. Le Nîmois devra donc également assumer un rôle de leader pour aider cette équipe à se construire en vue des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

 

Le programme en bref :

(Décalage horaire +6h à Shanghai)

Mardi 16 mai :          Entraînement officiel

Mercredi 17 mai :    Qualifications + Eliminatoires par équipes mixtes

Jeudi 18 mai :          Eliminatoires individuels et par équipes

Vendredi 19 mai :    Eliminatoires individuels

Samedi 20 mai :       Finales arc à poulies.

Dimanche 21 mai :  Finales individuelles, par équipe et équipes mixtes

 

Valladont à Shanghai sans Plihon

À la suite de l’épreuve de sélection qui s’est déroulée ce week-end, la Fédération Française de Tir à l’Arc (FFTA) a communiqué ce lundi 24 avril le nom des athlètes retenus pour la première étape de Coupe du monde. Le Nîmois Jean-Charles VALLADONT fait partie du collectif pour Shanghai.

Jean-Charles VALLADONT fera parti de l’équipe de France qui se rendra à Shanghai (Chine) du 16 au 21 mai prochain pour disputer la première étape de Coupe du monde. L’autre Nîmois engagé dans l’épreuve Pierre PLIHON n’est pas retenu.

VALLADONT a bien négocié les sélections et affiche un état de forme encourageant. À Shanghai, il sera accompagné d’une jeune équipe de France avec Romain FICHET (Nice) 20 ans, Thomas CHIRAULT (19 ans) et Thomas ANTOINE (23 ans).

Malgré un tir correct, Pierre PLIHON paye un manque d’efficacité dans ses confrontations direct avec ses adversaires. Le système de qualification mettant en avant les duels, le Gardois descend à la 7ème place de la sélection. Pas représentatif de son niveau réel.

 

Une sélection couperet pour les archers

Une fois n’est pas coutume, l’épreuve de sélection pour intégrer l’équipe de France ne se déroulera pas dans l’antre du sport à l’Insep (Paris) mais à Saint-Avertin près de Tours. Ce week-end 22 et 23 avril, trois athlètes de l’Arc Club de Nîmes vont tenter d’intégrer les Bleus en ce début de saison.

Chaque année tout recommence de zéro. Malgré une présence quasi discontinue chez les Bleus ces dernières années, Jean-Charles VALLADONT et Pierre PLIHON devront repasser par la case sélections. Ils seront accompagnés de Laetitia KORCHIA chez les femmes. Cette saison l’épreuve sera couperet, une seule épreuve où il faudra être à 100% et pas de rattrapages.

Pour faire partie de l’équipe de France, les Nîmois vont affronter pendant deux jours une série d’épreuves et de situations de tir. Au final, seul le premier de chaque catégorie sera certain d’intégrer les Bleus. En fonction des résultats les équipes seront complétées par un, deux ou trois archers au maximum. Autant dire qu’il n’y a pas le droit à l’erreur.

Le nom des archers qui composeront le collectif seront dévoilés mardi 24 avril par la commission de sélection de la Fédération Française de Tir à l’Arc. Les athlètes sélectionnés participeront à la première manche de la Coupe du Monde à Shanghai (Chine) du 16 au 21 mai 2017 et en fonction de leurs résultats aux manches de Coupe du Monde suivantes :

 

Antalya (TUR) 6-11 juin 2017

Salt Lake City (USA) 20-25 juin 2017

Berlin (GER) 8-13 août 2017

 

La saison extérieure est lancée pour le tir à l’arc

L’Arc Club de Nîmes organisait ce week-end 1er et 2 avril sa première compétition extérieure de l’année. Un concours qui s’est déroulé sans encombre et a permis à plusieurs jeunes archers de battre leur record personnel.

La compétition, qualificative pour les championnats de France s’est déroulée dans une bonne ambiance malgré un ciel gris le samedi et un peu de vent de pluie le dimanche. Des conditions météo qui ont pu légèrement  perturber les tireurs mais sans entraver leur motivation pour l’ouverture de la saison extérieure.

Côté résultats, Pierre PLIHON (Nîmes) s’impose en toute logique en senior homme avec 652 points, un score correct au vu des conditions. Il devance un autre Nîmois, Thomas BERGER qui débute la saison avec 642 points, un bon niveau qu’il devra maintenir sur la durée.

Chez les femmes, Amélie COMMUNAUDAT (Nîmes) s’impose avec un score encourageant de 602 points devant sa coéquipière Gabrielle BERDAGUER.

Dans les catégories jeunes, très bon début de saison pour Hugo MAGONNET et Valentin MICHEL en cadet. Les deux Nîmois battent leur record personnel et prennent les deux premières places de leur catégorie. Nathan GRILLAT profite lui aussi du week-end pour réaliser sa meilleure performance. Enfin, toujours chez les jeunes, Quentin SOULE en junior l’emporte avec 621 points et Lou JOUININ est également première en cadette avec 611points.

 

Les vainqueurs :

Arc Classique

Benjamine fille : Anna JAKUSIC (St Martin de Crau)
Benjamin garçon : Nathan GRILLAT ( Nîmes)
Minime fille : Juliana CARRILLO (Beaucaire)
Minime garçon : Kévin HARAUT (Manduel)
Cadette femme : Lou JOUINI (Nîmes)
Cadet homme : Valentin MICHEL (Nîmes)
Junior femme : Lisa SOENEN (Nîmes)
Junior homme : Quentin SOULE (Nîmes)
Senior femme : Amélie COMMUNAUDAT (Nîmes)
Senior homme : Pierre PLIHON (Nîmes)
Vétéran femme : Catherine PELLEGRINATO (Nîmes)
Vétéran homme : Pierre GERZAIN (Manduel)
Super-vétéran femme : Anne-Marie BONHOURE (Nîmes)
Super-vétéran homme : Jean-Luc LEVY (Lattes St Jean de Vedas)

Arc à poulies
Cadet homme : Guillaume APARISI (Marguerittes)
Senior homme : Kévin BALLY (St Gilles)
Vétéran homme : Philippe FAPPIANO (Nîmes)
Super-vétéran homme : Eric ARMANDOU (Alès)

 

Nîmes ouvre le bal de la saison extérieure

L’Arc Club de Nîmes organise ce week-end 1er et 2 avril sa première compétition extérieure de l’année. Un premier test pour les archers du club qui permettra d’évaluer le travail effectué cet hiver.

Quelques semaines seulement après la fin de la saison salle, le tir à l’arc profite du soleil de ces derniers jours pour débuter la saison extérieure. Un timing parfait pour l’Arc Club de Nîmes qui organise les 1 et 2 avril son concours qualificatif pour le championnat de France. Près d’une centaine d’archer de la région sont attendus sur le week-end.

Cette compétition permettra aux tireurs et à leurs entraineurs d’évaluer le travail de fond effectué pendant l’hiver. Une épreuve importante pour l’arc club de Nîmes qui devra probablement faire appel à ses remplaçants et ses jeunes athlètes pour assurer le début du championnat national de première division. Hasard du calendrier, les deux premières manches de Division 1 tombent pendant des coupes du Monde. Le club pourrait donc êtres privé de ses trois titulaires sur le début de la saison par équipe.

Un événement qui doit aussi servir de préparation à Pierre PLIHON, l’un des leaders du club. Après avoir fait l’impasse sur la saison salle cet hiver, ses résultats seront scrutés avec attention à vingt jours de la première épreuve de sélection en équipe de France. Plihon disputera en effet dès le 21 avril une épreuve de sélection nationale en vue de participer à la première manche de la Coupe du Monde à Shanghai (Chine) à la mi-mai.

 
Bannière
Bannière
Bannière